Ballades en Brocéliande

Les ballades en Brocéliande recèlent au détours des chemins des merveilles du néolithique mais pas que… Les légendes arthuriennes y sont omniprésentes.

Le site des pierres droites

La trace de ces monuments était perdue depuis leur destruction à l’approche de l’an mille sur ordre des autorités religieuses, car considérés comme un lieu de culte ou de rassemblement. Seules trois pierres étaient restées dressées. Le site a été redécouvert, fouillé, et en partie restauré à partir de 1989. Lors de ces fouilles, les archéologues ont fait une découverte exceptionnelle : un menhir en cours d’extraction, abandonné sur place par les Hommes ; témoignage rare de l’organisation des chantiers mégalithiques. On estime l’érection de ces pierres à environ 5 000 ans, pendant la période néolithique.

mégalithique ter

Ce site comprends 420 pierres réparties sur 7 hectares soit un dixième de ce qui existe à Carnac. Seules 200 pierres des 420 sont visibles pour le visiteur sur un hectare. Le reste est en cours d’inventaire sur ce site!

mégalithique

Reconstitution d’un chantier du néolithique

Pas loin du site des pierres droites à 100 mètres se trouve un site reconstituant un chantier du néolithique..

reconstitution bids

Plusieurs hypothèse existent concernant le transport des pierres à cette période allant de des lits de glace jusqu’aux rondins de bois. Ici, c’est cette dernière technique qui est illustrée.

reconstitution6

On peut voir aussi comment les hommes de l’époque taillaient les blocs de schiste en y repérant les failles et en désolidarisant les blocs à l’aide de cales en bois.

reconstitution ter

Reconstitution d’un village du néolithique

Jouxtant le site des pierre droites se trouve une reconstitution d’un village du néolithique.

reconstitution

Les villages du néolithique n’étaient pas situés à proximité des sites mégalithiques mais dans des lieux où les ressources alimentaires ou en eau étaient plus propices.

reconstitution 5

On peut voir ci dessus l’ancêtre de la charrue et son soc, matériel pouvant être attelé. En arrière plan, un jardin comme il pouvait être à l’époque.

le feu au néolithique

Il y a 500 000 ans, Homo Erectus a domestiqué le feu, il a su l’allumer et le conserver, lui permettant de conquérir des zones au climat froid. Les plus anciens foyers aménagés en Europe ont été retrouvés à Menez Drégan dans le Finistère.

Le feu est un élément fondamental de la vie des hommes, d’abord dans le « tee-pee » au Paléolithique puis au coeur des maisons du néolithique; il sert à éclairer l’intérieur des maisons, fumer le bois pour éviter qu’il ne soit attaqué par l’humidité, lutter contre les insectes xylophages, se réchauffer, cuire et réchauffer les préparations alimentaires ou alors cuire les poteries pour les tendres imperméables…

La pièce couverte

C’est un monument funéraire du type allée couverte encore inclus dans un tertre résiduel, se présente aujourd’hui sous la forme d’un « château de cartes effondré ». On y compte une douzaine de grandes dalles de schiste enchevêtrées dont certaines sont couvertes de cupules.

pièce couverte bis

L’allée couverte des Bordoués, sépulture collective de type allée couverte. C’est une chambre de 8 mètres de long sur 1,5 mètres de large, précédée d’un court vestibule matérialisé par trois dalles plantées perpendiculairement.

L'allée couverte des Bordoués1

Tumulus du jardin aux Moines

Monument daté des années 3000 à 2500 avant notre ère, réutilisé plus tard à l’âge de bronze, c’est un tertre funéraire sans chambre d’une longueur de 27 mètres. La masse de terre est bordée de 27 petit blocs dressés du côté nord, et 26 du côté sud. Il est construit alternativement en quartz et en schiste rouge local.

moine 1

Eglise de Tréhorenteuc

L’Eglise de Tréhorenteuc, dite la chapelle du Graal est unique en Europe. l’Abbé Henri Gillard, recteur de Tréhorenteuc a restauré entre 1942 et 1962 cette église en lui donnant son âme et sa personnalité.

Abbé Gillard

« la porte est en dedans » formule à méditer

Eglise de Tréhorenteuc

Les symboles de la légende arthurienne sont largement représentés dans ce lieu saint. La photo ci dessous: Le Cerf blanc et les quatre lions.

Eglise de Tréhorenteuc4

Vitrail illustrant les Apôtres autour du Saint-Graal…

Eglise de Tréhorenteuc5

Large vitrail évoquant les légendes de la Table Ronde… ou vitrail du Graal.

Eglise de Tréhorenteuc8

 

 

En Brocéliande, vous êtes toujours non loin des trésors et des légendes du passé. Les ballades pédestres en sont constamment ponctuées ce qui leur donne une ambiance de mystère et de surnaturel.

Ce contenu a été publié dans curiosité, photographie, vacances, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.