Au secours, nous mourons!

Cabinet vétérinaire mixte en Mayenne limitrophe 35, 3 associés, 4 ASV , cherche ALD, collaborateur.rice, futur.e associé.e, pour pratique mixt , rurale ou canine selon convenance. Plateau technique satisfaisant, rurale généraliste. Couple et débutant.e acceptés, logement et véhicule fournis, contact: [email protected] / 0243685117/ SMS au 0749430942

S’il vous plait, diffusez largement cette annonce, c’est vital pour nous!!!

 

Notre structure fonctionne à 5 vétérinaires. Cette année, deux des nôtres sont partis sans trouver de remplaçant après une recherche de plus de 6 mois!

Est-ce la guerre contre les professions réglementées, menée par les autorités européennes et macroniennes qui effraye autant nos jeunes diplômés. Je commence sérieusement à penser que oui, mais je me défends, ici, de polémiquer.

Toujours est-il que, d’ici une dizaine d’année, les éleveurs d’un territoire grand comme un quart du département mayennais se verrons privés de vétérinaire, faute de relève… Et nous allons mourir dans l’indifférence générale, comme bien d’autres régions de France. Un état de fait ayant été si bien relayé par des médias nationaux comme TF1.

L’ordre des vétérinaires nous rappelle sans cesse pour assurer la continuité des soins pour les animaux d’élevage, ce qui implique d’être disponible 24h/24 et 7 jours/7,  mais ne fait rien pour endiguer la désertification et la disparition des vétérinaires ruraux, un comble!

Cela fait plus de 25 ans que je me lève les nuits pour assurer les urgences liées aux vêlages, poulinages ou mise bas en tout genre… J’ai mal au coeur, désormais, de constater qu’à la génération suivante, ce service n’existera probablement plus, les vocations ayant été « cassées » par l' »administratif ». Nous n’existons plus que dans le coeur des tout-petits, quand ils disent: « plus tard, quand je serai grand, je veux être vétérinaire ». Nous sommes affublés d’une aura qui a un goût bien amer, surtout lorsqu’on est à l’aube de la retraite.

Pourtant, quoi de plus gratifiant que d’entendre nos clients dire: “qu’est-ce que c’est bon de pouvoir compter sur vous en cas de problème” ou encore nos clients contents de nos actes, nos conseils et notre savoir faire.

Quel constat d’échec!

Ce contenu a été publié dans animaux, curiosité, Vétérinaire. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.