Plex, la solution idéale pour vos médias?

Récemment, je me suis décidé à utiliser une application élaborée d’une façon active par une communauté de developpeur, j’ai nommé PLEX. Portée uniquement pour os X, leopard ou snow leopard, elle relève le défi d’organiser vos médias et de surtout d’en rechercher les métadatas sur internet. Les utilisateurs windows se rabattront sur XBMC dont une partie du code est semblable.

Au premier abord, l’approche de cette application est loin d’être intuitive. Il faut tâtonner, voire merdouiller pour comprendre les notions de dossiers et de bibliothèques. L’interface est conçue pour fonctionner avec une télécommande, ce qui n’est pas pratique, ni ergonomique pour naviguer dans les dossiers de vos médias pour les sélectionner. Vous l’aurez compris, Il faut beaucoup de patience et d’opiniâtreté pour s’accrocher dans le paramétrage de PLEX.

Malgré tout cela, le jeu en vaut la chandelle quand on navigue ensuite parmi ses films dont l’affiche, le résumé, le casting et plus et plus encore ont été retrouvés sur des bases de données d’internet et de la même façon les pochettes et plein d’infos de nos mp3 affichés. Dans la rubrique films et musique, ne sont affichés que les médias dont les métadonnées ont été retrouvées. Tout ce qui n’a pas de métadonnées reste accessible dans la rubrique « visionner les vidéos » afin de modifier le nom du fichier pour faciliter la recherche des métadonnées ou bien d’entrer ces dernières manuellement.

Les métadonnées sont affichées en français, si l’on a pris le soin de paramétrer un moteur de recherche (scraper) français; Le plus efficace pour les films est celui de ciné-passion.

L’organisation des médias est une chose me direz-vous, encore faut-il que leur lecture soit de bonne qualité… Et là, je dois dire que ma surprise a été totale! En voici les deux raisons:

– la qualité des images, même en SD, est stupéfiante, pour peu qu’un ordinateur assez puissant soit utilisé. En ce qui me concerne, le Hackintosh animé d’une puce intel quadcore s’en sort admirablement bien. En HD, c’est le nirvana… Tout les codecs sont pris en compte, même le .mkv, la diffusion est fluide sans aucune saccade.

– côté son, j’ai enfin résolu les problèmes de diffusion « passthru » du dolby 5.1 et DTS, gérés ici par l’application, épaulée par flip4mac et perian.

Il ne me reste plus qu’à explorer la gestion des images et l’utilisation du Iphone ou Ipod touch en guise de télécommande pour ce logiciel prometteur.

En ce qui me concerne, PLEX est devenu la solution idéale pour mes médias, du moins les films et la musique pour l’instant.

Adieu donc Itunes et VLC et vive PLEX!!!

NB: Le site wiki en français de PLEX

Publié dans informatique | Marqué avec , , , | 2 commentaires

Le iPhone: une révolution?

Pourquoi un énième article à propos du iPhone à l’heure ou tous les yeux sont rivés sur le Ipad… Peut-être pour mieux parler du Ipad par la suite? Pas forcement, mais ce qui est certain, c’est que l’on parle mieux de ce que l’on connait. J’ai eu en ma possession toutes les versions d’Iphone produites jusqu’à ce jour et je suis d’humeur à en parler aujourd’hui.

Apple a réussi le tour de force de faire mieux, là où la concurrence stagnait. Comment ont-il réussi?

– En grande partie, à mon avis, grâce à l’interface de leur téléphone. En premier lieu, la réactivité tactile est largement supérieure à la concurrence.

réactivité Iphone

– Toujours à propos de l’interface, la simplicité des commandes accessibles sur l’appareil: un bouton pour l’allumer, un bouton menu et un bouton bascule pour le mode silencieux. Sur les autres smartphones, il y a trop de boutons, et leur

ergonomie n’est pas top.

– Ensuite, chose essentielle pour un smartphone, la qualité de réception des ondes est au rendez-vous. A part des couacs, liés au logiciel au départ, la réception du Iphone n’est pas moindre par rapport aux autres, la preuve:

test réception Iphone.

– En dernier lieu, voici un argument non des moindres: l’ergonomie et la simplicité des applications fournies, avec n’en déplaise à certains, un contrôle par Apple. Il y a une application pour chaque chose, comme le dit si bien la pub. Je vous ferai part de mes préférées dans un prochain article. J’aurai du mal, désormais de me séparer du Iphone dans le cadre de mon travail.

Ce qui est sur, c’est que l’Ipad, en bénéficiant des avantages de l’Iphone, pourrait fort bien se tailler un franc succès. Il possède une plus grande surface d’affichage donc une meilleure interface, là où l’Iphone est parfois très limité.

Publié dans informatique, Iphone | Marqué avec , , | Un commentaire

L'ère des robots ménagers (3eme partie)

Je termine la série des robots ménagers par Scooba, fabriqué par la marque Irobot, le robot ménager qui s’occupe de laver le sol. Ce robot comprend deux réservoirs: un pour le mélange propre eau et détergent pH neutre et un deuxième récupérant l’eau sale de nettoyage. Le résultat sur carrelage ou parquet vitrifié est édifiant.

Scooba 385

La encore, si vous passez Scooba après un nettoyage minutieux de votre part, l’eau sale récupérée par Scooba est marron foncé. Contrairement à Roomba, ce robot ne vient pas se recharger automatiquement sur une base. Une fois le temps de nettoyage terminé, il faut y brancher le boitier de recharge, vider l’eau sale et recharger en mélange de nettoyage. La force de ce robot, ce sont les brosses rotatives de nettoyage, bien plus efficaces que votre serpillère.

Le voici en action:

Cet appareil n’a pas d’équivalent existant, contrairement au robot aspirateur. Le prix d’un tel robot, avoisinant les 450 euros, vaut l’investissement.

Les trois robots combinés me font gagner énormément de temps. Sur l’année, c’est l’équivalent de deux mois de travail à raison de 35 heures par semaine.

Publié dans Cuisine, curiosité, santé humaine | Marqué avec , , | Un commentaire

Accélerer le « surf » sur internet

Les serveurs DNS sont là pour transcrire une adresse web du style http://www.adresseweb.fr en l’adresse correspondante http://a.b.c.d ou a, b, c, d représentent des entiers de 0 à 256. Les serveurs DNS de votre fournisseur d’accès internet ne sont pas forcement les plus rapides… Il suffit d’utiliser namebench (cliquez sur namebench pour la page de téléchargement) pour s’en rendre compte.

Dès lors, muni de vos nouveaux DNS plus performants, vous pouvez les mettre en premier dans les préférences de votre connexion internet (gardez en dernier malgré tout les DNS de votre fournisseur d’accès mais en dernier)… La fluidité lors du surf est garantie.

Meilleurs DNS pour le surf

Chez moi, à la première utilisation, j’ai gagné pas loin de 200%!

Publié dans Astuces, informatique, Internet | Marqué avec , , , | Un commentaire

Lamborghini Gallardo: Cadeau de ma bien aimée…

C’est: 4 tours de circuit au Mans en Lamborghini Gallardo!!! Je ne résiste pas à l’envie de remettre en ligne les deux videos qui étaient sur l’ancien blog, histoire de partager un tant soit peu les sensations.

Une deuxième video pour se rendre compte de l’extérieur.

Les sensations sont garanties en Lamborghini Gallardo: quand on arrive à 200km/h en fin de la petite ligne droite, il faut serrer les fesses et taper sur le frein! C’est un peu frustrant d’ailleurs parce qu’elle la Lamborghini) est certainement capable d’accélérer après 200km/h de la même façon. Pour résumer, c’est une excellente idée de cadeau. Merci ma Choupinette!

Publié dans Automobile, curiosité | 2 commentaires

Nouveau serveur, nouveau blog!!!

Ca y est! J’ai mis en route the « big serveur ». Plus de précisions demain… pour l’heure, je suis un peu cané!

Publié dans informatique, Internet | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Description du serveur

Le serveur est constitué d’un Hackintosh. Un Hackintosh est une machine composé de composants qui se rapprochent le plus de ceux présents dans les machines à la pomme projet x86 et qui permet de faire tourner l’os d’Apple. En l’occurrence, os snow leopard server.

Le serveur est constitué d’une carte mère Gigabyte ep45 UD3 dont le bios a été flashé avec le bios maison de cartri qui permet de se passer du fichier DSDT. Le processeur est un quadcore 9550s basse consommation (65w), laissé à sa cadence d’origine et géré parfaitement par le bios maison de Cartri. Pour l’instant, il y a un carte video nVidia GeForce 9800GT que j’enlèverai par la suite, une fois le serveur bien paramétré, histoire de diminuer la consommation d’énergie… Le port gigabite ethernet à base du chipset realtek 8111 est épaulé par deux carte PCI ethernet gigabite animées par le même chipset de chez realtek. Le système d’exploitation est sur un dd samsung 640Go. 6 autres disques dur d’une capacité de 1.5 To chacuns et deux de 1To sont dispatchés comme suit:

– quatre d’entre eux en un raid10 géré par l’os

– les deux derniers recevront des sauvegardes incrémentales soit par time machine ou alors par tribackup

– je garde dans le serveur un disque dur avec windows 7 installé sur 1To.

– un snow leopard de secours sur le dernier disque dur d’un To.

J’ai ajouté une carte PCI controleur sata pour pouvoir installer tous les dd cidessus nommés. Ces derniers sont des dd dit  » ecopower » consommant largement moins que les dd traditionnels. La veille profonde est assurée par le bios de cartri; du très bon boulot. Je vous livre quelques photos:

Le serveur est dans un boitier Antec muni d’une alimentation de 500 watt, amplement suffisante pour l’utilisation d’une telle machine.

Le quadcore est surmonté d’un monstrueux radiateur noctua pour assurer silence, stabilité et montée en puissance sans souci majeur.

Le serveur devrait me permettre plusieurs choses:

– de partager les données avec une gestion précise des autorisations en fonction des utilisateurs (pas question que mes charmants bambins effacent mes photos)

– de sécuriser les données grâce à la fois à un raid 10, géré par os X snow léopard serveur et des sauvegardes incrémentales gérée par time machine ou alors tribackup mon choix n’étant pas encore fixé…

– d’herberger blogs et sites web pour l’ensemble des utilisateurs de la maison

– de réaliser un serveur webmail; on est jamais si bien servi que par soi-meme

– d’avoir une session pour chaque utilisateur hébergé sur le serveur même.

Pour installer snow leopard serveur ou snow leopard pour les cartes gigabite de type EP45 (socket 775), rien de plus simple:

– aller sur le blog de Cartri et flasher la carte mère comme indiqué sur le tutorial. Rien de bien compliquer si l’on suit les instructions. Voici un tutorial en .pdf pour aider.

– se munir d’une clef USB d’une capacité supérieure à 8 Go et y restaurer l’image du système d’exploitation que l’on désire installer. Aller dans utilitaire disque sous os X, selectionner la clef, restaurer…

– Installer le bootloader chameleon 2.0 RC4: ici sur la clef USB

– insérer la clef dans un port du futur Hackintosh et démarrer à partir de cette dernière

– avant d’éteindre la machine, rechercher sur internet les kext necessaires et les installer dans un dossier nommé extra à la racine du disque dur, avec les fichiers: com.apple.Boot.plist et smbios.plist.

– Lancer l’application multibeast et ne cocher que le kext RealtekR1000SL.kext.

– Lancer l’application EFIStudio-1.1 et rechercher la carte graphique idoine.

– Lancer l’application kext utility

– puis installer le boatloader chameleon 2.0 RC4 sur le disque ou l’on a installé le système cette fois-ci.

Redémarrer sur le disque ou le système est installé et admirer.

Voici quelques liens utiles:

http://www.kexts.com/

http://www.darwinx86.net/

http://www.insanelymac.com/

http://puru.se/

http://www.osx86install.com/

http://tonymacx86.blogspot.com/

http://www.efixusers.com/

http://maconpc.niloo.fr/

http://aquamac.proboards.com/

http://forums.tweaktown.com/

Publié dans informatique | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire