Virée à Bruges

C’ est le sourire aux lèvres que nous avons mis 2 sacs dans le coffre et direction Bruges à 600kms de là. Pascale nous avait trouvé un hôtel via un site de réservation pour lieux hauts de gammes mais dégriffés..

Et là…..

Cliquez pour voir l’image en grandeur réelle

Bienvenue à Bruges.

Comment vous décrire cela, une petite ville (env 100.000 habitants équivalent de Rennes) avec un centre historique entouré de canaux et de rues toutes plus belles les unes que les autres. Une architecture digne des plus grands, et des batiments ornés de sculpture, ecrits, ou « decorations » des plus jolies.

Cliquez pour voir l’image en grandeur réelle

Ici tout le monde parle au moins 4 langues, le Flamand, le Francais, l’Anglais et l’Allemand, autant dire que les discussions vont bon train et que l’accueil (malgré ce que nous avions pu lire ici ou là) était digne de toute ville que se veut respectable et respectée. Il flotte sur Bruges comme un sentiment d’insouciance, un sentiment de paix et de tranquillité comme je n’en n’avais pas ressenti ailleurs (de mémoire de Al).

Bruges la nuit c’est aussi cela…

Cliquez pour voir l’image en grandeur réelleou encore cela…

ou encore cela…

Cliquez pour voir l’image en grandeur réelle

Bref ces 48 heures passées dans cette ville furent pour moi l’occasion d’une vraie rencontre, d’un vrai coup de coeur partagés avec ma Poulette. Sur la route du retour, nous n’avons pu nous empêcher de nous arrêter prés de Sangatte pour contempler quelques minutes la mer déchainée et ses Ferries.

Cliquez pour voir l’image en grandeur réelle

Bref voila la fin d’un week-end coup de coeur, J’espère vous avoir donné envie d’aller visiter Bruges, et si vous avez besoin de quelques adresses pour un bon chocolat, ou une bonne bierre, n’hésitez pas .

Publié dans photographie, vacances | Marqué avec , , | Un commentaire

Le Flobien; une escale recommandée à Argelès!

Si vous transitez par Argelès et si vous voulez vous régaler avec des mets préparés avec amour, faites vos courses au Flobien! Vous ne serez pas déçus. En 15 jours de vacances nous nous sommes remplis la panse avec Paellas, Zarzuelas et Fideoas. Nous n’avons quasiment rien mangé d’autre!

Devanture du Flobien

LA CARTE DU FLOBIEN

La carte

Les plats préparés sont exceptionnels à plusieurs titres:

– la fraicheur des composants. Vous ne mangerez jamais plus de la Paella de la même façon après avoir dégusté celle du Flobien.

– la qualité des composants. Paella, zarzuela sont agrémentées de lotte, pensez donc!

– l’originalité. Les moules gratinées à l’aïoli vont littéralement vous titiller les papilles à l’apéro… Nous avons découvert la fideoa, une sorte de paella mais avec des petites nouilles en lieu et place du riz. C’est tout à fait particulier et particulièrement goûteux. Quant aux lasagnes au thon, elle sont tout simplement divines…

Il nous manque à notre palmarès, au jour d’aujourd’hui, le suquet de lotte, le plateau de fruit de mer et la bouillabaisse (à réserver le jeudi pour le vendredi tellement ce traiteur a de succès)…

Publié dans Cuisine, vacances | Marqué avec , | 6 commentaires

Les hirondelles sont de retour…

En levant le tête lors de la file d’attente chez le poissonnier, on a parfois des surprises…

Des hirondelles!!!

Un nid d’hirondelle…

4 oisillons

4 oisillons affamés.

La polémique, durant le temps d’attente chez le poissonnier, a été de savoir si le nid était un vrai ou un faux nid. Après dix bonnes minutes de palabres, le tas de fientes à la verticale du nid a conforté les partisans du « vrai nid » dans la vérité.

Publié dans animaux, photographie, vacances | Marqué avec , , | 2 commentaires

Balade à Banyuls…

Durant notre séjour à Argelès sur mer, il semblait logique que nous arpentions le bourg de Banyuls haut lieu de l’apéritif du même nom. Un apéritif rappelant sans conteste un porto en moins sirupeux. Banyuls est l’avant dernier village avant l’Espagne, le dernier étant Cerbère et l’antépénultième Collioure. Pour arriver à se garer, ne cherchez pas trop: dirigez-vous vers le cours d’eau asséché en été et aménagé en vaste parking gratuit…

Port de Banyuls

Port de Banyuls

Le port de plaisance de Banyuls.

Le séjour a été agrémentée d’une visite de l’aquarium. Même s’il n’est pas très grand, il n’héberge que des espèces locales, ce qui représente, à mon avis, son principal intérêt. De plus, il est possible de prendre des photos, sans flash, bien entendu afin de ne pas stresser les espèces hébergées. Equipé de mon EOS 550D, j’ai réglé la sensibilité à 6400 ISO et j’ai utilisé mon objectif à focale fixe 50 mm f 1,4 pour obtenir un maximum de luminosité. La difficulté des prises de vue vient de la déformation des vitres des aquarium et de la mise au point qui se doit d’être manuelle. L’entrée de l’aquarium est composé de trois grandes vitrines d’oiseaux de France empaillés qui m’ont permis de valider ma diagnose de chouettes hulottes immatures du mois de juillet.

Congre

Congre

Congre de l’aquarium de Banyuls.

Mérou

Mérou

Le Mérou, le seul poisson dont on peut tondre le poil :-))

Poisson coffre

Poisson coffre

Sorte de rascasse; poisson coffre?

Les ruelles de Banyuls sont picaresques, escarpées et il faut une certaine dose d’effort et de sueur pour les arpenter. Cela en vaut le détour, on y ressent calme et sérénité…

Ruelle de Banyuls

Ruelle de Banyuls

Ruelles escarpées et abruptes de Banyuls.

Si vous voulez perdre votre temps, vous pourrez aussi vous diriger vers le cellier des templiers près du Carrefour Marquet. L’aspect mercantile de la visite qui vous sera proposée vous donnera probablement, comme moi, la nausée.

Au détour d'une ruelle, un chat se désaltère.

Au détour d’une ruelle, un chat se désaltère.

Au détour d’une ruelle, un chat se désaltère.

Pour les plagistes, la déception sera le « sable » de la plage, constitué d’alluvions grossiers mélangeant des pierres irrégulières de la taille d’un poing à des cailloux de plus petites dimensions et de la poussières! Pas terrible. Par contre, à 50 mètres environs de la plage et dans l’anse se trouvent deux pontons permettant de « piquer une tête ».
Bref, La petite ballade dans Banyuls nous a fait passé une excellente journée. Banyuls, je vous le recommande chaudement!!!

Publié dans animaux, photographie, vacances | Marqué avec , , , , | 2 commentaires

Argelès-sur-mer

Je vous fais cet article du lieu de ma villégiature: Argelès-sur-mer… Des vacances, de vrais vacances, sans prendre la voiture, dans un mobilhome au coeur du village et à 200 mètres de la plage!

Argelès-sur-mer: Promenade des anglais...

Promenade des anglais…

Une ballade type « ballade des anglais », le jour, le long des plages.

Animations...

Argelès-sur-mer: Animations…

Argeles-sur-mer animée le soir…

Evidemment, hors de question d’utiliser et de payer le Wifi du camping. Mon Iphone 4 fraichement jailbreaké me permet via Pda Net d’utiliser ce dernier comme modem et d’avoir accès à internet sur mon macbook pro grâce à au réseau 3G même si ce dernier est hyper saturé en cette période estivale et dans cette station balnéaire.

Bref, et vous l’aurez compris 15 jours de tranquillité accompagné de ma bien aimée et de mes ouistitis qui se font un max de copains au sein du camping des pins.

Publié dans vacances | Marqué avec , | 2 commentaires

Sigma 150-500mm F5-6.3 APO DG OS un monstre!

Un téléobjectif de cet acabit, j’en rêvais. Il aura fallu une bonne occasion sur Ebay pour que j’allège mon porte monnaie. En effet la photo peut coûter très cher, surtout les cailloux (objectifs).

Le monstre…

Le voici, ci-dessus, monté sur un Canon EOS 550D.

Après de longues recherches sur internet, il s’avère que c’est le téléobjectif d’un excellent rapport qualité-prix. Quelles sont les avantages du couple Sigma 150-500mm Canon EOS 550D?

– Le téléobjectif est stabilisé et permet ainsi des poses plus longues. Deux réglages sont possibles, le premier stabilise verticalement et horizontalement et le deuxième, simplement verticalement, ce qui permet la prise de photos filées. La stabilisation d’un tel objectif fait toute la différence en terme de prise de vue: en effet, il est possible, dans de bonnes conditions d’éclairage de s’abstenir d’un pied et de prendre des photos à main levée!!!

– Le boitier Canon 550 et son capteur digic 4 permet de monter en ISO sans bruit notable jusqu’à 1600 voire 3200. Ainsi pourvu, on compense aisément les focales importantes du téléobjectif.

Quel sont les inconvénients d’un tel dispositif?

– Le poids conséquent: 2Kg c’est un fardeau important pour les ballades, mais le prix à payer pour de belles photos animalières.

– Le prix: l’objectif vaut le prix du boitier: environ 1050 euros.

– Les Sigma 150-500mm F5-6.3 APO DG OS pour les numéros de série compris entre 10674301 et 10972000 possèdent un défaut de fabrication concernant la mise au point qui nécessite un retour au Japon!

Ma première photo, le sujet est à 50 mètres…

Un pic épeiche

Un pic épeiche à 35 mètres.

Pic epeichette 2

Le même recadré

Le pic epeiche recadré aisément grâce aux 18 megapixels du capteur du Canon EOS 550D.

Pic epeichette

Un autre cliché

 

En conclusion, j’ai fait une excellente affaire auprès d’un professionnel sur Ebay. En effet, mon télé est retourné le mois précédent au Japon pour une révision complète car il fait parti du lot des n° de séries possédant un défaut de fabrication concernant la mise au point. A 618 euros au lieu de 1050, matériel entièrement révisé par le fabriquant garanti 1 an par un professionnel, j’ai sauté sur l’occasion et je ne regrette pas le moins du monde! L’objectif vous donnera d’excellents résultats de jour en pleine lumière jusqu’aux journées couvertes.

Publié dans photographie | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

550 versus 450

Je viens de remplacer mon boitier reflex Canon, Le Canon EOS 550D se situant 2 générations au dessus de mon précédent boitier, le Canon EOS 450D. Le pack EOS 550D avec l’optique Canon 15-135 m’a semblé intéressant car polyvalent. Mais qu’ a donc de plus ce nouveau boitier?

– 18 megapixel contre 12 avec une meilleure qualité globale mais au prix de photos prenant plus de place sur le disque dur.

– le live view n’est plus poussif ni saccadé comme il pouvait l’être sur le 450. Attention toutefois à ne pas diriger le capteur vers une source trop intense de lumière sous peine de griller le capteur! La précaution est la même si vous filmez…

– la possibilité de faire des videos HD à 60 images par seconde mais avec une SD card de catégorie 6 sinon le film s’arrête au bout de 5 à 6 secondes.

Exemple photo avec le Canon EOS 550D

– la sensibilité est poussée à 6400 ISO contre 1200 et franchement avec beaucoup moins de bruit visible. C’est une performance remarquable qui permet des photos sans flash en basse lumière. A ce petit jeu, le 550 enterre littéralement le 450 qui excellait pourtant à cet exercice.

– la résolution de l’écran de contrôle passe de 230 000 à 1 040 000, ce qui est vraiment confortable et permet une exploitation optimale du live view.

– enfin, la gestion des couleurs ne déçoit pas: pas de saturation et équilibre général des couleurs impeccable.

Une autre photo

En conclusion, Il y a vraiment un fossé entre les génération 450, 500 d’avec le 550. C’est unanimement reconnu par la presse spécialisée. C’était déjà ludique de prendre des photos avec le 450 mais la, c’est carrément génial.

Publié dans photographie | Marqué avec | Un commentaire