Radioactivité en Bretagne fin Août 2012…

Voici notre article mensuel concernant la radioactivité en Bretagne peu de temps après qu’ Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif, ait dit dimanche dernier sur BFM TV que « le nucléaire est une filière d’avenir ». Cela a été ressenti comme une gifle à tous les électeurs sensibilisés à l’abandon du nucléaire qui on voté pour le « moins pire » à ce sujet aux dernières élections présidentielles!!! Provocation, propos maladroits? En tout état de cause, ce ne sont pas des paroles dignes de la fonction.

En Bretagne, la radioactivité reste stable à 1,45 milliSevert/an: ouf.

Radioactivité en Bretagne fin Août 2012

Radioactivité en Bretagne fin Août 2012

Les décisions gouvernementales restent instables quant à elles; à quand la fermeture de Fessenheim? Aux calendes grecques? La catastrophe de Fukushima semble s’éloigner irrémédiablement des esprits et surtout de ceux des politiques, bien plus préoccupés par les lobbys financiers…

Publié dans radioactivité, santé humaine | Marqué avec , , , | Un commentaire

Club Photo TOUS PHOTOGRAPHES

Fifi (créateur de ce blog), Valérie et moi-même, avons créé dernièrement un club photo sur le pays de Fougères.
Nous avons pour objectif de réunir tous ceux qui s’intéressent de près ou de loin à la photographie quelque soit la technologie (analogique ou numérique), le niveau (débutant, amateur, expert ou pro), les techniques (labo, prise de vue, retouche informatisée, panoramique, portrait, sport, etc).
Les personnes intéressées sont priées de se faire connaitre : [email protected]

Publié dans Uncategorized | Un commentaire

Radioactivité fin juillet en Bretagne…

Durant le mois de juillet et particulièrement dimanche dernier, à Fukushima, de grandes manifestations ont eu lieu contre le nucléaire. Par milliers, ils ont créé une chaîne humaine pour encercler symboliquement le Parlement.

En juin dernier, deux centrales nucléaires ont redémarré ce qui a été à l’origine d’une grande vague de contestation. il serait temps que les dirigeants au Japon se rendent compte que toute la population est bien décidée à arrêter le nucléaire. Pour autant, Areva relève ses prévisions 2012 après son plan post Fukushima. La question est : combien de Fukushima faudra-t-il pour que toute la population mondiale soit au pied du mur et se rende compte que l’on fait fausse route ?

En attendant une prise de conscience générale, ci dessus, vous trouverez les résultats de mes petites statistiques concernant le niveau de radioactivité en Bretagne. 0,96 milliSevert/an dans notre région, toujours et heureusement rien d’alarmant.

Publié dans curiosité, radioactivité, santé humaine | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Blason de Fougères

D’or à la plante de fougère de trois pièces de sinople, arrachée de sable, au chef soudé d’argent chargé de trois mouchetures d’hermine de sable.

Publié dans Uncategorized | Marqué avec , , | 2 commentaires

La porte Saint-Léonard. Fougères

Cette porte existait encore lors de la prise de Fougères par l’armée vendéenne.

La tour orientale ne disparut que vers 1822. Derrière la tour de gauche, l’Hôtel de Ville (XVIe siècle) et à gauche, côté sud le clocher de l’église St-Léonard (XVe-XVIIe siècles).
Devant, un mur indique, inexactement, l’ancien ouvrage de protection de cette porte de la ville.

La porte St-Léonard, d’après un dessin attribué à François Fournel (vers 1813).

Actuellement

(© pierrick urvoy-2011)
On remarque une stèle pyramidale, à gauche. Elle accueillait une statue : l’Age d’Or.
Son parcours récent est des plus accablant (on en parlera…)
Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

La verrerie de Laignelet

Nous vous proposons de consulter gratuitement et légalement une partie de l’ouvrage « Fougères : une forêt en Bretagne » de André Serrand et Claude Graton sur Google Books.

Soutenez les auteurs en achetant l’ouvrage (dans votre commerce de proximité de préférence).

C’est ici .

Publié dans Uncategorized | Marqué avec , , , , , | Laisser un commentaire

Performances olympiques et performances des animaux…

A l’heure des jeux olympiques de Londres 2012, votre serviteur ne peut s’empêcher, en temps que vétérinaire, de comparer les performances des athlètes à celle des animaux.

L’épreuve phare des jeux, c’est le 100 mètres. En l’espace d’un siècle, l’homme a gagné 10% passant de 10,6 secondes (Don Lippincott) à 9,6 secondes (Usain Bolt), ce qui représente 38 km/h de moyenne sur la distance. C’est plus qu’un chien (32km/h hormis les lévriers). C’est l’équivalent d’un lapin de garenne! mais pas encore une vitesse suffisante pour pour distancer un sanglier ou un loup en pleine forêt (55 km/h). Un chevreuil courra, quant à lui, deux fois plus vite. Le champion incontestable du règne animal est le guépard qui atteint 110 km/h sur le double de la distance, ce qui mettrait le record du 100 mètres à 5,6 secondes… Sur 200 mètres Usain Bolt détient également le record du monde avec 19,9 secondes, le guépard couvre la distance en 6,9 secondes.

Parlons de l’épreuve mythique qu’est le marathon, un cheval d’endurance peut couvrir les 42,165 kilomètres en moins d’une heure et 20 minutes, presque deux fois moins que le champion Kenyan Patrick Makau (2 heures 3 minutes et 38 secondes).

Pour ce qui est du saut en hauteur, le Cubain Javier Sotomayor avec son saut en hauteur à 2,45 mètres (datant de 1993), même s’il tient tête aux chevaux pur-sang est malgré tout ridicule car une simple gerboise réalise des sauts équivalents et le tigre ou le puma sautent plus du double. Si on ramenait les sauts à la taille de l’animal, la puce serait championne du monde: en effet, son saut correspond à 160 sa taille et donc équivaudrait à 288 mètres pour une personne de 1m80…

L’Américain Mike Powell détient le record du monde de saut en longueur depuis 1991 avec 8,95 mètres. Ridicule, le kangourou, l’antilope springbok ou le puma font 4 mètres de mieux.

Dans l’eau, la vitesse sur 100 mètres est de 7,66 km/h (Le 30 juillet 2009, César Cielo). Un phoque ou une otarie, c’est 40 km/h, un Thon ou un requin mako 70 km/h et un espadon-voilier 110 km/h!

D’après le Pr Sharp, les humains sont bons dans beaucoup de disciplines à la fois tandis qu’un animal n’est capable de briller que dans une ou deux catégories. « Nous sommes bons en terme de polyvalence: on peut sprinter, courrir sur de longues distances, sauter, nager et soulever des poids », indique ce spécialiste en médecine sportive de l’université londonienne Brunel University. C’est dans une « sorte de décathlon » mêlant plusieurs disciplines que l’homme s’en tirerait finalement le mieux face aux bêtes, juge-t-il.

N’empêche… dans la biodiversité, les animaux sont bien supérieurs à l’homme.

Publié dans animaux, curiosité, santé humaine, Vétérinaire | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire