Un SSD pour une remise à niveau à bas coût.

A notre époque où l’obsolescence programmée est rentrée dans les mœurs mais aussi la crise qui fait soi-disant des ravages, la décision d’investir dans un nouvel ordinateur est devenue difficile à prendre. Les machines à bas coût n’ont pas forcément une espérance de vie très élevée… Celles qui peuvent prétendre durer dans le temps sont devenues hors de prix! (1249 euros le premier prix pour un macbookPro écran 13′)

Le remplacement du disque dur d’origine, s’il est mécanique et si la machine en vaut la peine par un disque SSD (Solid-state drive) peut-être extrêmement judicieux. Le marché des SSD ne cesse de croître et leur prix ne cessent de chuter. Des disques d’une capacité de 256 Go coûte un peut moins de 200 euros.

Bien évidemment, outre les débits augmentés, la sensation de « boost » que procure un SSD est due à la différence des temps d’accès par rapport à un disque dur classique. De l’ordre de 0,1 ms sur un SSD, il est au mieux de 10ms sur les meilleurs disques durs à plateaux: un rapport de 1 à 100, il n’y a pas photo.

Sur un ordinateur portable, l’utilisation d’un SSD offre deux avantages supplémentaires non négligeables:

– un silence absolu de fonctionnement. Fini les disques qui grattent…
– une autonomie accrue des batteries car un SSD consomme un peu moins qu’un disque dur à plateaux (4,1 watt en charge, 1,25 au repos pour le vertex 4 256 Go de chez OCZ).
– une totale insensibilité aux choc (pas de partie mécanique dans le disque)

Pour ma part, j’ai choisi cette option sans regret sur mon macbookPro 15 pouces du début 2008 (2,4 GHz Intel Core 2 Duo, 6 Go 667 MHz DDR2 SDRAM), même si l’épée de Damoclès de la panne de la carte graphique (NVIDIA GeForce 8600M GT 256 Mo) plane sur mon modèle. J’ai installé, sur l’interface SATA II, un disque OCZ vertex 2 de 256 Go (240,06 Go une fois formaté) à 189,82 euros chez Carrefour. Voilà une machine de 4 ans d’âge repartie pour un tour… avec un temps de démarrage de l’ordre de 10 secondes et des applications qui s’ouvrent instantanément.

Publié dans Astuces, Bricolage, curiosité, informatique | Marqué avec , , , | Un commentaire

Des poêles en céramiques?

A l’heure des scandales agro-alimentaire, le téflon pointe son méchant petit nez…

Découvert à la fin des années 1930 par un scientifique de la firme DuPont de Nemours, Roy J.PLunkett (1910-1994), le téflon est le nom commercial du ploytetrafluroéthylène (PTFE), commercialisé dès 1946.

Le teflon devient visqueux à 327 celcius et se décompose en son monomère (CF4) à 400 celcius. réf. Merck index. En passant le CF4 est très toxique voire mortel, particulièrement pour les oiseaux de compagnie. Donc, plus la température de cuisson est élevée, le teflon ancien (2 ans) et nettoyage effectué avec des substances abrasives, plus le revêtement se décomposera rapidement, en émettant de fines particules et des gaz qui se mélangera à vos aliments. Des études indépendantes ont montré que des produits toxiques sont émis par le téflon dès 230°C. Lors des tests effectués par l’association indépendante Environmental Working Group, une poêle avec du téflon dépassait cette température après 2 à 5 minutes d’utilisation normale, atteignant jusqu’à 391°C en 3 minutes et 20 secondes. Des dégagements de neurotoxines ont été également observés.

Pas cool, non?

Heureusement, les poêles en céramique sont là…

Nettement moins nocives que leurs grandes soeurs en teflon, elles nécessitent cependant une attention particulière quant à leur utilisation et leur entretien, sous peine d’une dégradation accélérée. En un mot, elles sont bien plus fragiles; mal entretenues, elle finissent par attacher et sont alors bonnes à jeter.

Le revêtement céramique est composée d’eau et de silice. Le procédé utilisé pour appliquer le revêtement s’appelle le Sol-Gel (solution gélification), il permet d’obtenir des matériaux vitreux, à des températures proches de la température ambiante, c’est-à-dire sans fusion. Ensuite, l’application peut se réaliser par centrifugation ou par pulvérisation. Reste à savoir la nocivité des nanoparticules qui pourraient s’échapper de telle poêles selon certains.

Un bon entretien c’est:

– chauffer la poêle moins fort. La céramique met plus longtemps à chauffer; en mettant trop fort votre feu, elle ne chauffera pas plus vite mais finira par brûler vos aliments et par aussi s’abimer.

– pas de choc thermique!!! Ne pas passer votre ustensile de cuisson sous l’eau froide après la cuisson. Vous risqueriez de provoquer un craquelage de votre revêtement en céramique…

– Penser à huiler légèrement après nettoyage. Frotter avec un sopalin inbibé d’huile et essuyer avec un sopalin sec après.

 Malgré cela, ces poêles ne sont pas éternelles parait-il: 5-6 ans d’utilisation normale tout au plus. Mais c’est le prix d’une cuisine d’une totale inocuité. Une autre alternative serait les poêles en inox 18/10 qu’il faut culotter… mais c’est une autre histoire.

Publié dans Astuces, Cuisine, curiosité, santé humaine | Marqué avec , , , , | 3 commentaires

La photographie HDR: sublimez vos clichés!

Les photos issues de nos appareils ne sont pas toujours capable de rendre toute la plage de lumière existante dans la scène capturée. Depuis l’avènement de la photographie numérique, il existe un procédé permettant de pallier à cet inconvénient. En effet, la photo HDR (Hight Dynamique Range Image: image avec une grande plage dynamique) est une technique qui permet d’assembler plusieurs images avec des réglages d’exposition différents. Ainsi, les zones sombres retrouvent tous leurs détails et les zones claires n’ont plus tendance à être surexposées. On se rapproche ainsi de la réalité.

Les photographies prises avec un fort contraste retrouvent leur tonalité d’origine:

Ainsi l’image ci-dessus, illustrant la campagne Dompierraise est littéralement sublimée et retrouve ses tonalités d’origine, une fois traitée par un logiciel « HDR »:

Il existe plusieurs logiciels permettant cette prouesse, certains gratuits:

– FDRTools Basic (Windows, Mac): permet la création de photos HDR à partir de plusieurs images, tone mapping, et aussi l’importation d’images RAW (format d’image contenant contient toutes les données enregistrées par le capteur).

Photomatix Basic (Windows) est certainement le plus connu : il permet de combiner plusieurs images pour créer une photo HDR, et dispose d’une fonction de tone mapping.

EasyHDR Basic (Windows): De la même manière que les autres logiciels, il permet de créer des photos HDR à partir de différentes images.

Photosphere (Mac, Linux): Photoshphère est bien connu des utilisateurs de Mac, il est également disponible pour Windows.

–  Qtpfsgui (Windows, Linux, Mac) est un excellent logiciel, pour toutes plateformes. Un tutorial sur ce programme avait été proposé ici. (Réaliser des images HDR sous Ubuntu (Linux))

D’autres payant:

 HDR Efex Pro au prix de 99,95 euros tout de même à l’heure ou j’écris ces lignes.

– et d’autre encore

Certains même cohabitent fort intelligemment avec le logiciel photoshop sous la forme de plugin.

Notez aussi que l’application « photo » de l’Iphone possède une fonction HDR, pratique pour prendre des photos dans certaines conditions particulières comme dans une église (essayez!).

Méfiez-vous tout de même, à l’excès, la technique HDR peut transformer vos clichés au point de les rendre surnaturels:

Voici un chemin breton capturé par mon appareil numérique canon. Ci-dessous, la même photographie rendue surnaturelle par le procédé HDR:

Pour finir, je vous recommande deux sites dédiés à cette technique:

– Photographie HDR

Image HDR

Publié dans Astuces, curiosité, informatique, Iphone, photographie | Marqué avec , , , , | 2 commentaires

Différentes façons de photographier…

J’ai été stupéfait du nombre de synonymes du verbe photographier: il y en a autant que de façons de photographier. Jugez- en par vous même:

– tirer le portrait
– portraitiser
– mitrailler
– prendre un cliché
– faire une épreuve
– prendre une image
– prendre un instantané
– prendre une photo
– prendre en photo
– saisir une scène
– immortaliser une scene
– shooter
– reproduire

photographier– fixer une image dans sa mémoire
– clicher
– faire un cliché
– faire une photo
– faire une photo souvenir
– représenter
– filmer
– enregistrer un moment
– effectuer une prise de vue
– fixer ce moment
– jouer le reporter
– faire un gros plan
– flasher
– faire sortir le petit oiseau

Vous avouerez comme moi, il n’y a pas photo: il y a mille et une manières de pratiquer cet art! Et vous, vous en connaissez d’autres synonymes? N’hésitez pas à nous en faire part dans les commentaires…

Publié dans Astuces, curiosité, photographie | Marqué avec , , | Un commentaire

nouveau : Le site du club photo TOUS PHOTOGRAPHES !

http://clubphototousphotographes.wordpress.com/

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

WORKFLOW un nouveau magazine pour les photographes.

WORKFLOW un nouveau magazine pour les photographes. Il est dédié à la chaîne de l’image.

Ce trimestriel, forcément orienté « numérique », est totalement dédié à la gestion du flux de production du photographe et du vidéaste.
Son objectif est de répondre à la question « Que faire après la prise de vue ? ».
Workflow aborde toutes les étapes de la post-production : la sauvegarde, la diffusion, l’impression, la retouche, la diffusion de ses images sur Internet… ou sur papier. La vidéo, fonction désormais disponible sur les APN, est aussi abordée.

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

10 faits insolites

Voici 10 faits insolites pour agrémenter votre début de semaine…

– Il n’y a qu’un seul panneau stop à Paris.

– Le catalogue IKEA est le plus édité après la bible…

– Passé 380 km/h, sur la Bugatti Veyron, la durée de vie des pneumatiques est inférieure à 15 minutes.

– La placentophagie est une pratique séculaire relativement courante en Chine. Le placenta aurait des propriétés antivieillissement.

– La reine d’angleterre est la seule personne autorisée à conduire sans permis ni plaque d’immatriculation au Royaume-Uni.

– Le cerveau mobilise en permanence environ 20 % du sang et de l’oxygène de notre organisme.

– On peut faire cuire du pop corn avec des téléphones portables: la preuve en images…

– L’air expulsé lors d’un éternuement, peut atteindre entre 150 et 200 km/h.

– L’archéologue amateur Angela Micol aurait découvert certaines des pyramides perdues d’Égypte grâce au logiciel Google Earth.

– La police allemande a utilisé 85 balles en 2011: 49 coups de semonce et 36 tirs sur des suspects.

Publié dans curiosité | Marqué avec , , | Un commentaire