Passage au synology DS1815+

Des extinctions inopinées du serveur, un malware qui traine, une indexation des fichiers multimédias en panne et une hotline absente ont fini par me pousser à réinvestir dans un NAS différent du Synology 1511+, le Synology DS1815+. Plutôt que de prendre deux extensions consommatrices d’énergie, j’ai décidé de prendre un NAS avec plus de slots disques durs: 8 au lieu de 5 et des disques Seagate  NAS HDD de 4 To associés en un volume Synology Hybrid RAID (SHR) avec une protection de données sur deux disques. La capacité totale est donc de 14,42 To, ce qui me laisse voir venir… J’ai parlé à plusieurs reprises des serveurs que j’ai utilisé ici et : que de chemin parcouru!

Synology DS1815

Par rapport au 1511+ et outre deux emplacements de disques durs supplémentaires, le 1815+ offre en plus:
– un processeur quadcore au lieu d’un dualcore.
– la possibilité de mettre en œuvre un cache SSD en lecture ou en écriture ou les deux en même temps pour peu que les SSD soient de même marque et de même capacité. Un tel cache multiplie alors les performances lecture/écriture sur les disques durs par un facteur 3,7! (lecture 450Mo/s écriture 412 Mo/s). Les performances en lecture et en écriture sont donc doublées.
– deux plus gros ventilateurs à l’arrière qui font moins de bruit.
– une mémoire extensible à 6 GO au lieu de 4.
– 4 ports ethernet au lieu de deux et pouvant être associés par agrégation de lien afin d’avoir un débit de 4 Gigabites/s.
– 4 prises USB 3 en lieu et place de 2 prises USB 2, un plus indéniable pour les sauvegardes.

Synology DS1815+

Le transfert des données d’un NAS à l’autre se fait via l’utilitaire « sauvegarde et réplication » et se réalise en tâche de fond, avec ou sans compression des données. C’est là que l’on constate la présence des 4 cœurs logiques au lieu de deux, en visionnant l’activité CPU, deux fois moindre sur le nouveau serveur.

La réinstallation du forum phpbb n’est pas très compliquée mais nécessite l’installation du package phpMyAdmin pour pouvoir lire les tables de données et surtout de créer le nom de la table données du forum, ce qui vous sera demandé lors de l’installation du package phpBB. Une fois sur le forum vide, en s’identifiant avec les coordonnées indiquées lors de l’installation et en allant au PCA, il faut aller chercher le fichier de restauration que l’on aura eu soin de télécharger de l’ancien forum et de placer dans le dossier /phpBB/store. Un simple clic assure alors une restauration simple et complète du forum.

La migration du blog, sous WordPress a été pour ma part bien plus chaotique. J’ai eu pas mal de problèmes. Au départ avec les permissions des différents fichiers wordpress. Ensuite, j’ai eu des déboires avec le plugin WP rocket qui faisait planter apache sur le nouveau serveur lors de l’utilisation de l’option Optimisation des fichiers (Minification & Concaténation) JS alors que l’activation de cette option sur l’ancien serveur ne pose pas de problème. Un grand merci d’ailleurs à la hotline, réactive malgré un petit client doté d’un « petit » NAS… Ceci dit, le mystère demeure.

J’en ai profité pour intégrer le NAS au dessus de mon switch, ce qui est à la fois plus esthétique et cela permet également d’extraire la chaleur du bureau vers l’entrée de la maison afin de mieux la répartir.

DS 1815+

J’ai appris pas mal de choses durant cette migration:
– l’importation du certificat de sécurité du NAS qui permet l’accès sans problème par le navigateur et l’utilisation d’un terminal sous OsX pour un accès à la machine par SSH; ainsi que les commandes terminal.
– relancer apache via ce terminal avec la commande: httpd -k restart (relancer le service SSH: synoservicectl –restart sshd). La liste non exhaustive des commandes sur le synology est à cette adresse ou bien à celle-ci.
– basculer de l’ancien serveur au nouveau en ne modifiant que le port 80 sans agir sur l’hôte par défaut sur ma borne airport, ce qui évite qu’elle ne reboote et coupe tout l’internet dans la maison. Les enfants ont apprécié…
– l’utilisation d’un CDN est impossible quand votre box change d’IP tous les jours.

Il reste le mystère du plugin WP Rocket et de l’activation de l’option optimisation des fichiers (Minification & Concaténation) JS qui fait planter apache sur le nouveau serveur. Mais maintenant, j’ai l’indexation de toutes mes photos, de ma musique et de mes films qui ne plante plus, un vrai régal. Mon forum (une centaine de visiteurs par jour actuellement) et le blog professionnel tournent correctement, avec une vitesse d’affichage satisfaisante pour mes lecteurs. Le jour où la charge des visiteurs deviendra trop importante, j’envisagerai un hébergement adapté ou alors du DNS Round-Robin.

Ce contenu a été publié dans informatique, Internet, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.