La notion du pouvoir en France

Je ne résiste pas à l’envie de vous faire partager ces quelques photos glanée sur internet et d’y ajouter une anecdote montrant que même au bas de l’échelle le français moyen veut asseoir à tout prix son pouvoir…

Notion du pouvoir en France 3

La France est un pays si riche que l’on peut se payer des fonctionnaires porte parapluie.

Notion du pouvoir en France 2

Madame Merkel, grave, se débrouille toute seule. Un exemple à suivre parmi d’autres!

Hollande lui, benêt et heureux, rit aux anges et ne se rend même pas compte du ridicule de la situation.

Notion du pouvoir en France 1

L’une est reine d’Angleterre depuis maintenant plus de 60 ans et tient son parapluie, tandis que l’autre est maire de Paris depuis quelques mois mais a besoin d’un valet pour tenir le sien.

Ce symbole en dit long sur ce qu’est le pouvoir en France sans oublier les fonctionnaires payés pour ouvrir et fermer les portes des voitures et des palais présidentiels.

Il y a 15 jours, l’un de mes confrères vétérinaire s’est pris de bec avec un « petit chef » dans le clos d’équarrissage où nous effectuons régulièrement des prélèvements sur des bovins pour le dépistage de l’ESB (voir cet article). Ce dernier nous bassine pour le port du casque alors que nous travaillons quasiment dehors et que très honnêtement et très franchement le seul risque est: que le ciel nous tombe sur la tête. Ce n’est donc pas une question de sécurité mais tout simplement une raison pour le « petit chef », détesté de l’ensemble des employés d’ailleurs, d’asseoir son autorité! L’affaire est remontée jusqu’à la DDCSPP (Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations) dont dépend maintenant la direction des services vétérinaires. Mon collègue a reçu un courrier du responsable de la DDCSPP et néanmoins confrère (mais doit-on parler de confraternité dans ce cas précis?) obligeant le port du casque. Un simple appel téléphonique aurait suffit pour ce dernier à connaître les faits, aurait été plus « confraternel » et consommé moins de temps de travail payé par le contribuable. Cette anecdote montre clairement la suprématie de la bureaucratie et des « petits chefs » avides de pouvoir en France et payés pour emmerder ceux qui travaillent.

Le grand ménage à faire dans ce pays, c’est de virer les improductifs qui empêchent les autres de travailler et les profiteurs qui occupent la plupart du temps les postes à « responsabilité ».

Ce contenu a été publié dans curiosité, Internet. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.