Galette des rois poire-chocolat pas écoeurante!

Voici une recette facile de galette des rois poire-chocolat, facile à faire. Par les temps qui courent, les galettes des rois commercialisées par nos boulangers pâtissiers sont de plus en plus d’origine industrielle. Aussi, si vous prenez le temps de les faire vous-même, non seulement vous goûterez la différence mais vos aurez l’admiration de vos convives. J’avais déjà décris la pâtre feuilletées facile ici.

Durant l’automne, je n’ai pas hésité à confectionner de nombreuses conserves de poires au sirop en vue de desserts comme la poire belle Hélène mais aussi pour la galette des rois poire-chocolat dont mon entourage raffole.

galette des rois poire-chocolat

En premier lieu, voici les ingrédients:

  1. 100 grammes de chocolat noir
  2. 100 grammes de poudre d’amande
  3. 80 grammes de sucre en poudre
  4. 60 grammes de beurre
  5. 250 grammes de pate feuilletee
  6. des poires au sirop
  7. 2 oeufs
  8. 1 jaune d’oeuf

Faire fondre le chocolat et le beurre dans le four a micro-onde. Mélanger dans un autre récipient le sucre, la poudre d’amande et les deux oeufs et le blanc du troisième. Y incorporer le chocolat fondu avec le beurre. Ensuite, préchauffer le four a 180 degré.

Galette poire chocolat

Etaler les deux tiers de la page feuilletée sur un support métallique recouvert d’une feuille de papier cuisson, recouvrir cette pâte avec la préparation a base de chocolat en prenant soin de laisser 2 cm de libre en périphérie. Etaler le reste de la page feuilletée jusqu’a un diamètre permettant de recouvrir en intégralité la garniture de la galette sur laquelle vous aurez déposé la fève, de préférence en périphérie.

Galette poire chocolat

Retrousser les bords préalablement humidifiés. Scarifier les bords et le dessus avec le dos de la lame d’un couteau. Faire un petit trou au centre pour laisser échapper les gaz chaud. En dernier lieu, faites un mélange avec le jaune d’oeuf et un peu d’eau. Puis, badigeonner toute la surface de la galette. Ainsi, vous aurez une belle dorure.

Galette

En conclusion, le plus important restera de ne pas oublier la fève.

Ce contenu a été publié dans Cuisine, curiosité, santé humaine. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.