Le plein de fruits du jardin; une richesse…

Nul besoin d’avoir un jardin potager pour déjà jouir des fruits du jardin, une richesse qui ne nécessite pas d’entretien particulier en ce qui me concerne. Je vous présente les richesses de notre jardin et l’utilisation que j’en fais:

La rhubarbe: La partie que l’on consomme, les pétioles sont bien pourvus en vitamine C (12 mg/100 g), riches en minéraux selon les variétés. Les feuilles sont toxiques. Elle est parfaite en tarte ou en confiture.

image

l’oseille: en soupes, dans des sauces ou en salades, elle relève la saveur de certains poissons et surtout de dissoudre ou d’amollir les fines arêtes. À consommer avec modération, car l’oseille contient de l’acide oxalique.
les pommes: on ne présente pas les vertus de la pomme: une pomme par jour éloigne le médecin (à condition de bien viser!). Compotes et tartes se congèlent facilement.
les poires: pétries de qualités comme les pommes. Je les transforme en compote et tartes congelables facilement, mais je confectionne avec réussite des poires au sirop parfaites pour des poires belle Hélène l’hiver venu.
des coings: pas encore exploités. J’envisage la gelée de coings l’an prochain.
les prunes: elles ont été très abondantes cette année. Elles ont donné lieu à de la confiture et des clafoutis aux prunes qui se congèlent aisément.
les abricots: 6 abricots cette année! Un record…
les pêches: Malgré le travail astreignant de l’épluchage, allez zou en pot de confiture!
les cerises: CD et radio avant la maturité des fruits m’ont permis une bonne récolte cette année. Clafoutis et cerise à l’eau-de-vie.
les figues: La récolte est, chaque année, régulièrement abondante. J’en incorpore souvent dans une salade de tomates ou alors j’en fais de la confiture de figue.
le raisin: Récolte peu abondante cette année, en fruit frais en fin de repas. Du raisin non traité, quel bonheur!
les noix: conservées au frais, elles me permettent de faire régulièrement du pain aux noix ou alors d’agrémenter une salade d’endive.
les noisettes: le délice de l’écureuil… Je les lui laisse.

Ecureuil 7
le cassis: je congèle tel quel le fruit en vue, soit d’une sauce agrémentant un magret de canard ou alors une salade de fruits.
les groseilles: comme le cassis, congelé tel quel pour une salade de fruits.
les framboises: en fruit de fin de repas avec une chantilly… car la récolte n’est pas très abondante.
les mûres: si la cueillette des mûres est une corvée, les tartes et la confiture de mûre sont « à tomber ». Le fruit se congèle très bien en vue d’une salade de fruits.
la menthe: Je mets quelques feuilles dans le thé ou alors finement hachées dans un plat de carotte râpée. Une ou deux feuilles dans une salade fruit apporte de la fraîcheur.
– le céleri: j’utilise les feuilles de céleri avec les condiments pour relever certains plats de poisson (en papillote notamment).
le tilleul: l’infusion se fait à partir des fleurs. La floraison de dure que 2 à 3 jours en début d’été, ce qui nécessite d’être très vigilant pour la récolte.
l’eau de bouleau: La sève de bouleau contient deux hétérosides : le bétuloside et le monotropitoside, des acides de fruits (acide malique, acide succinique, acide phosphorique et acide citrique), 17 acides aminés dont l’acide glutamique. On y trouve beaucoup de minéraux tels que calcium, potassium, magnésium, phosphore, zinc, manganèse, fer, chrome, sélénium, cobalt, or, silicium, cuivre et lithium. Pendant un gros mois, au printemps, la montée de sève produit environ 200 litres de sève par jour, soit environ 6000 litres de sève pour un seul bouleau mature (plus de 30 ans). Je reviendrai, au printemps prochain, sur les vertus de l’eau de bouleau.

Le bonheur, c’est de pouvoir manger des fruits non traités. Le prix à payer est que les récoltes sont irrégulières et certains fruits sont tavelés et non calibrés.

richesses du jardinVoici ma cueillette d’aujourd’hui. Elle donnera lieu à la confection de confiture de rhubarbe et de confiture de pêche. Les poires finiront en bocal de poires au sirop tandis que les pommes seront transformées, garnies de cerneaux de noix et de miel en pommes bourdalou.

Le plein de fruits du jardin, c’est le plein de santé!

Ce contenu a été publié dans Cuisine, curiosité, plantes, santé humaine, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.